Auteur Sujet: CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES  (Lu 7124 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne moon

  • Trésorière de l'asso
  • Adhérents
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 2413
  • Sexe: Femme
  • Les frontières des possibles ne sont pas figées
CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« le: 17 septembre 2013 à 21:38:32 »
Nous avions rédigé  "un billet de rentrée", notre réflexion se poursuit aux vues de ce qui se passe sur le terrain: www.unaisse.fr/forum/index.php?topic=1634.0

CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES

 NON LE GOUVERNEMENT NE CRÉE PAS UN NOUVEAU MÉTIER
                          
 VOILA POURQUOI LES AVS NE SERONT PAS TITULARISES
                        
 COMMENT ON RECYCLE L EXISTANT EN FAISANT CROIRE QU ON CRÉE UN NOUVEAU MÉTIER



Le 22 août dernier Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, a annoncé la création d’un diplôme unique d’accompagnant, fusionnant les diplômes d’auxiliaire de vie sociale (DEAVS) et d’aide médico-psychologique (DEAMP), et prévoyant trois options : accompagnement scolaire, accompagnement à domicile et aide en établissement.


Le gouvernement a annoncé sur le mode de l'effet d'annonce de grande ampleur la "CDIsation de 28000 Assistants d'EDcuation en fonction d'AVS et ce, pour la rentrée 2014 et à terme, de l'ensemble de ces personnels".

Nos premières réactions ont été plutôt modérées, espérant encore qu'une réelle volonté politique se trouvait derrière ces annonces. Or plus nous avançons dans nos recherches plus le désespoir nous saisit et pire ; la colère pour les raisons qui suivent :

- nous entendons ça et là de la part des médias télévisuels, audios et autres que le gouvernement titularise les AVS et créé un métier. Il n'est en aucun cas question de titularisation mais d'une éventuelle CDIsation. Ce n'est pas la même chose : en aucun cas les AVS ne seront fonctionnarisés ce qui est le sens de la titularisation. Première raison de notre colère : il s'agit là ni plus ni moins d'un mensonge honteusement relayé par les médias par manque de connaissance approfondie de ce sujet.

- 2ème raison de notre colère : le métier tant attendu est clairement pensé au rabais. Aujourd'hui, pour accompagner les jeunes dans leurs parcours scolaires il faut a minima le bac, ce qui est la moindre des compétences puisque les AVS sont susceptibles d'accompagner des élèves au lycée voir au-delà. Or le gouvernement veut faire fusionner les diplomes d'AMP et D'AVsociale afin de délivrer un diplôme de niveau 5 c'est-à-dire bien inférieur au niveau scolaire requis, pour exercer la fonction d'accompagnant scolaire. Les référentiels de ces métiers sont différents : un AVScolaire n'est pas une aide à domicile, ni un personnel soignant comme peut l'être l'AMP, à moins que l'on considère à nouveau le handicap comme l'apanage du seul soin, ce qui équivaudrait à revenir bien en arrière. De plus, les AVS pour exercer leur fonction, sont actuellement recrutés avec le minimum Bac. En acceptant ce CDI ils retournent à un niveau moindre de qualification que ce qu'ils ont déjà : totalement absurde !

Nous ne voulons pas de cette fusion, mais un diplôme et une formation spécifique aux tâches des AVScolaires en lien avec le référentiel travaillé au sein de la FNASEPH. Nous exigeons au minimum le niveau 4 de qualification.

- 3ème raison de notre colère : comment va se faire le choix pour ne pas dire le tri des 3000 élus potentiellement CDIsables en 2014 alors qu'il y a des milliers d'AVS qui entrent dans le critère défini par le gouvernement ?  Quelle garantie que les 25000 autres soient CDIsés à leur tour ? que se passera-t-il lors d'un prochain changement de gouvernement ?

- 4ème raison de notre colère : que deviennent les 35000 AVS en CUI et autre CAE qui eux n'ont droit à rien ? Nous refusons un système à deux vitesses où certains sont CDIsables et pas les autres. N'oublions pas que certaines de ces personnes ont près de 10 ans d'ancienneté ayant cumulé les contrats d'AED et de CUI, donc plus expérimentées et formées que les seules CDIsables actuelles.

Sans parler des conditions d’extrême précarité qui demeurent, malgré les CDI annoncés (même temps de travail à temps partiel imposé = mêmes salaires de misère bien en dessous du seuil de pauvreté).

C'est pourquoi nous appelons nos collègues au boycott de cette cdisation qui leur demandera d'entamer une démarche de VAE vers un métier qu'ils ne souhaitent pas, sans garantie de voir un jour un réel métier d'accompagnant scolaire. A ce moment précis : aucun diplome n'existe, aucun centre de formation n'est prêt à accueillir ce nouveau diplôme, et surtout : AUCUN NOM pour ce nouveau métier tellement applaudi et acclamé !




Le Conseil d Administration UNAISSE :

Mireille JENNEQUIN, Justine POULAIN, Mona BORDEAU, Cyril BAUDET,
Dominique RIMOND, Cécile LAMBERT, Anne-Christine COLLEAUX,
Béatrice DESPREZ, Guillaume BOURGET, Marie COURBOIS,
Evelyne QUELIN, Caroline SOLEILHAC,
Renée MICHEL-BRAZIL, Anne BESSON-XAVIER.
« Modifié: 18 septembre 2013 à 11:12:57 par mimi »
EX AVSi (assistant d'éduc) de 2003 à 2008
maintenant éduc spé auprès de jeunes avec DI en internat d'IME

Hors ligne marie82

  • Adhérents
  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #1 le: 17 septembre 2013 à 22:38:09 »
Je partage à 300%, Moon tu as superbement bien organisé et décris ces multiples colères qui nous hantent !
Puis-je me permettre d' utiliser et partager ton écrit  ?
Merci pour ce bilan, bien triste et réel ...

Hors ligne moon

  • Trésorière de l'asso
  • Adhérents
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 2413
  • Sexe: Femme
  • Les frontières des possibles ne sont pas figées
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #2 le: 18 septembre 2013 à 07:34:26 »
Oui oups Renée on avait pas signé mais c bon


C'est bien sur un texte collectif comme toujours à l UNAÏSSE  :notworthy:


oui Marie a relayer +++++  :wave:
EX AVSi (assistant d'éduc) de 2003 à 2008
maintenant éduc spé auprès de jeunes avec DI en internat d'IME

Hors ligne marie82

  • Adhérents
  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #3 le: 18 septembre 2013 à 08:45:42 »
Merci au CA de l'UNAiSSE pour cet écrit alors !!  :wav:  :hello2:
 
Oui je vais relayer haut et fort !  :laughing4:

Hors ligne VALERIE MOY

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #4 le: 08 février 2016 à 12:47:32 »
C'est plus une question, qu'une réponse,

je suis AESH en classe ULIS collège a temps plein. Je serai cédéïsable le 5 septembre 2017 (académie de Rouen) mais pas moyen de savoir si se sera sur le même poste, le même nombre d'heure .... si vous avez une réponse sur a me donner merci.

Hors ligne glycine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 84
  • Sexe: Femme
  • 24 mois en CAE en clis, 24 mois AVS i,retour à pol
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #5 le: 09 février 2016 à 21:58:21 »
alors là il faudrait avoir une boule de cristal, vu l'organisation des avs et aesh c'est une peu au jour le jour!
Patiente jusqu'à la fin de l'année scolaire tu sauras peut-être en septembre. à moins que tu sois dans un département hyper organisé, c'est un pléonasme.
courage et patience!

Hors ligne Nane420

  • Adhérents
  • Membre Héroïque
  • *
  • Messages: 575
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #6 le: 13 février 2016 à 14:40:01 »
La seule chose qu'on peut donner s'est les préconisations du décret ( conserver le même nombre d'heures lors du passage au CDI):

Extrait:

 Temps de travail et quotité de service

La durée annuelle de travail des AESH est fixée en référence à la durée légale, soit 1 607 heures pour un temps complet. Comme les AED-AVS, les AESH accomplissent leur service sur la base d'un nombre de semaines compris entre 39 et 45 par an.

Les AESH peuvent être engagés à temps complet ou à temps incomplet.

Enfin, lors du passage en CDI, il convient, sauf situation particulière, de proposer une quotité de travail au moins égale à celle fixée par le CDD précédent.


Hors ligne isab10

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #7 le: 22 mai 2016 à 23:21:23 »
Bonjour,

Quelqu'un peut me dire comment postuler pour un poste AESH en CDI en EPLE et/ou classe ULIS après 2 ans d'AVS en contrat CUI et plusieurs formations spécifiques sur les handicaps? d'après ce que j'ai compris, on peut être CDisables et à temps plein seulemnt après 2 années d'exercice quand on est senior ( 50 et +) est - ce vrai? Impossible d'avoir une réponse concrète auprès du rectorat héhé!
Mais si c'est pour être CDisé à temps partiel avec moins de 700 euros par mois, non merci!
Merci pour vos réponses, cordialement. :wave:

Hors ligne annmy

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #8 le: 23 mai 2016 à 19:43:41 »
pour avoir un CDI,

il faut d'abord fait 6 années en CDD en tant qu'AESH et après vous pourrez prétendre au CDI
AESH en CDI

Hors ligne Amulette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Sexe: Femme
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #9 le: 24 mai 2016 à 07:48:50 »
Bonjour,

Je suis aussi, comme la majorité des AVS ou AESH en CUI CAE (contrat d'insertion). Ça coute moins cher à l'état et ça fait bien l'affaire ! Pourquoi s'en priver, hum ?

Depuis février 2016, il y a eu la création d'un diplôme : le DEAES (Diplôme d'Etat d'Accompagnant Educatif et Social). Il remplace le diplôme d'AMP ( Aide médico-psychologique) et propose trois spécialisations :
- "accompagnement de la vie à domicile" (ex DEAVS)
- "accompagnement de la vie en structure collective" (ex DEAMP)
- "accompagnement à l'éducation inclusive et à la vie ordinaire"

Donc cette dernière catégorie correspond à notre domaine...
Pour l'instant, tout se met en place lentement. Les organismes de formations de savent pas encore bien comment cela va se passer pour les candidats, les conditions d'admission.
Mais je pense que c'est une piste intéressante pour nous qui sommes déjà dans le bain.

Renseignes toi auprès des organismes qui dispensent des formations sociales dans ton coin ?

Bon courage

Hors ligne isab10

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #10 le: 25 mai 2016 à 00:34:34 »
Bonjour chère collègue  :hello:

Merci pour toutes ces infos.
Oui, effectivement on nous a parlé de ce fameux nouveau diplôme  à la dernière journée de formation obligatoire fin mars. Moi je suis sur Montpellier et apparemment même aux services du rectorat ils n'ont pas de renseignements précis sur  comment intégrer cette formation, quels sont les différents profils possibles des candidats etc. Le parcours du combattant! S'il faut avoir fait 6 années d'AVS de CUI à CDD cumulés pour être elligible, quelle misère! Dans quelles mesures prendront-ils en compte le CV des AVS car cela devrait compter aussi? ( années d'études, enseignement en privé etc.etc.)
On nous a également mentionné que la formation diplômante AESH pouvait être faite en alternance et/ou par le biais d'une VAE, tu en as entendu parler?

On se tient au courant pour des infos plus concrêtes, bon courage!   :wave:

Hors ligne avs accompagnant

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
Re : CDISATION DES AVS : DES MIETTES JETÉES AUX PRÉCAIRES
« Réponse #11 le: 21 juin 2017 à 16:38:55 »
Bonjour à toutes et à tous. Je suis AVS dans les bouches du Rhône. Je réalise dans le cadre de mon master une enquête sur la reconnaissance de l'AVS. Accepteriez-vous de faire le relais auprès de vos adhérents. Si oui, je vous remercie de l'intérêt porté à cette enquête sur la valorisation du métier d'auxiliaire de vie scolaire. Venez nombreux, partagez un maximum, soyez les relais de cette démarche. Voici le lien: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfsgVvhYjQjVd7TYbEG8pC68R-Vkt4DvBkFULXorkgtKjybBw/viewform?usp=fb_send_fb
Merci.
Cordialement,
Pierre